[Lecture de salle d’attente 1/5]

Chers amis,

Il nous faut un peu de temps pour finaliser la revue (montage, tests d’impression, etc). En attendant, Le Faune vous donne quelques piètres textes tirés des archives de la Contrée Malade, il semblerait qu’il soit question d’errance, une fois de plus. Cela vous aidera à patienter, et à apprécier davantage la qualité des nouvelles de la Revue.

Errants

Maudits sont ces êtres qui traversent l’espace et le temps sans vocation ;

Du plus haut du domaine de Te-Bâld, nous les voyons.

Ames perdues de la Contrée,

Aux existences brèves et déchirées,

Humains, nains, orcs et assimilés

Embrassent le monde sans y songer.

Pauvres d’esprits, indubitablement faibles et vénaux,

Immoraux et odieux personnages foulant leur terre de poussières, plus morts que vivants,

Nous les observons avec dépit.

Triste est la vie des Elfes, condamnés à la plus profonde des solitudes.

Telle est la vie des Elfes, pleinement conscients, du haut de leur immortalité,

De la débilité de ce monde foulé par des cadavres errants.

Que chaque membre du peuple sylvain se remémore,

Longtemps après la disparition des peuples éphémères,

Que, par la contemplation nous vivons, et,

Que par l’esprit, nous nous différencions de ceux qui erraient durant toute leur mortalité.

Liùthasil de Te-Bâld, Chroniques Lunaires des peuplades sombres, 37 254ème cycle solaire.

Auteur, Lancelot Sablon, tous droits réservés

Un commentaire sur “[Lecture de salle d’attente 1/5]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s